Maroc-France Pourquoi Samira Sitail

italiatelegraph

 

 

 

 

Par Dr.Samir CHAOUKI

 

 

 

Après plusieurs mois de vacances, le poste d’ambassadeur du Maroc est désormais occupé, et cette fois-ci par une femme. Une première. Mais pourquoi Sitail précisément?

Ce qui a été une surprise pour plusieurs ne l’est pas pour nombre de confrères journalistes, en tout cas pas pour moi. Car, Samira Sitail ou “SS” comme se plaisait à l’appeler ses collaborateurs à 2M, n’est pas tombée de la dernière pluie. Certes, elle ne détient aucune expérience diplomatique mais elle fait valoir une grande maîtrise du champs politico-diplomatique de la France que des diplomates aguerris au Maroc n’en détiennent guère.

Il ne faut pas oublier qu’elle est née dans l’Hexagone et y a passé tous ses cursus scolaires et universitaires. Elle est donc sur un terrain conquis. Franco-marocaine, elle est attachée aux valeurs de la république sans jamais se désosser de ses racines marocaines. D’ailleurs, elle y retourne à l’âge de 26 ans pour commencer une carrière de journaliste à la deuxième chaîne 2M. Une chaîne publique que le roi défunt Hassan II voulait plus ouverte, libre et parfois rebelle. Sitail y a trouvé ses repères et se fait remarquer rapidement passant de présentatrice du JT à l’animatrice vedette de l’émission phare “l’heure de vérité” où elle a pu interviewer de grandes personnalités marocaines mais aussi internationales dont des chefs d’États, ce qui lui a valu une propulsion au poste clé de directrice des informations, soit le numéro deux de la chaîne.

Au moment où on s’attendait le plus à ce qu’elle soit, à juste titre, promue directrice générale de la chaîne, elle prend tout le monde de court et dépose sa démission, officiellement pour rejoindre sa famille, son époux étant lui même diplomate et ambassadeur du Maroc auprès de l’UNESCO.

Plusieurs facteurs ont favorisé son choix sur d’autres candidats, tous d’anciens ministres. Car quoique rentrée au Maroc au début des années 90, Sitail n’a jamais rompu son cordon ombilical avec le monde de la politique et de la culture en France. Bien au contraire, ses responsabilités à 2M lui ont permis de renforcer davantage son réseau français qu’elle a su étoffer au fil des ans avec la classe diplomatique à l’Hexagone, aidée en cela par les relations nichées par son époux dans ces milieux.

Par ailleurs, notre nouvelle ambassadrice est une excellente communicante. Ceux qui la découvrirent lors de son passage sur BFMTV, quelques jours après le séisme d’Haouz, n’ont encore rien vu. Elle sera une bonne cliente des plateaux de télé et saura défendre son pays, par le verbe et l’argument.

La nomination de Sitail est certe une approche genre de la nouvelle diplomatie marocaine sous Mohammed VI, mais surtout une rupture avec des profiles classiques privilégiant le slogan de “vivons cachés vivons heureux”.

Bon vent Samira.

italiatelegraph


Potrebbe piacerti anche
Commenti
Le opinioni espresse nei commenti sono degli autori e non del italiatelegraph.
Commenti
Loading...